Dispositifs de protection - Parafoudre - Types de parafoudres

Types de parafoudres
Les parafoudres sont structurés par la norme NF EN 61643-11 en 3 types de produits, correspondant à des classes d'essai. Ces contraintes spécifiques dépendent essentiellement de la localisation du parafoudre dans l'installation et des conditions extérieures.

Parafoudres de type 1

Ces dispositifs sont conçus pour être utilisés sur des installations où le risque « Foudre » est très important, notamment en cas de présence de paratonnerre sur le site. La Norme NF EN 61643-11 impose que ces parafoudres soient soumis aux essais de classe 1, caractérisés par des injections d'ondes de courant de type 10/350 µs (limp), représentatives du courant de foudre généré lors d'un impact direct. Ces parafoudres devront donc être particulièrement puissants pour écouler cette onde très énergétique. La valeur minimale de limp, pour les parafoudres de type 1, doit être de 12.5 KA.
Visuel parafoudre type 1

Parafoudres de type 2

Destinés à être installés en tête d'installation, généralement au niveau du TGBT, sur des sites où le risque d'impact direct est considéré comme inexistant, les parafoudres « Primaires » de type 2 protégent l'ensemble de l'installation. Ces parafoudres sont soumis à des tests en onde de courant 8/20 µs (lmax et ln). La valeur minimale de ln, pour les parafoudres de type 2, doit être de 5 KA.
Visuel parafoudre type 2

Parafoudres de type 3

En cas d'équipements particulièrement sensibles ou d'installation très étendue, il est recommandé d'utiliser des parafoudres à proximité des équipements sensibles. Ces parafoudres de type 3 sont testés avec une onde combinée 1.2/50µs – 8/20µs (essais de Classe III) et seront « coordonnés » avec les parafoudres de type 2 en amont.
Visuel parafoudre type 3