Dispositifs de protection - Paratonnerre - Recommandation d'installation

Recommandations d'installations

L'installation permet de capter et d'écouler à la terre le courant de foudre sans pénétrer à l'intérieur du bâtiment.

Implantation et fixation du paratonnerre
Le paratonnerre doit, d'une façon générale dépasser les points hauts du bâtiment. Il doit être solidement fixé avec le type de fixation adapté au support et de manière à ne pas nuire à l'étanchéité de la toiture.
Circuit de liaison à la terre
L'écoulement des courants de foudre, compte tenu de leur fréquence, se fait d'autant mieux sur des conducteurs offrant la plus grande surface latérale.
Le paratonnerre doit être relié à deux circuits de descente. Les circuits de mise à la terre sont constitués par du conducteur cuivre étamé section 50 mm2 minimum disposés à l'extérieur du bâtiment sur deux façades différentes.
Ces circuits sont destinés à canaliser le courant de foudre du dispositif de capture vers les prises de terre, le tracé est le plus rectiligne possible en empruntant le chemin le plus court et en évitant tout coude brusque ou remontée éventuelle. Les rayons de courbure sont supérieurs à 20 cm.
Le tracé des descentes doit être choisi de manière à éviter la proximité des canalisations électriques et leur croisement. Dans la mesure du possible, les descentes doivent être éloignées des portes et accès du bâtiment.
  • Lorsque le bâtiment est équipé de 2 paratonnerres sur la même toiture, ils sont reliés entre eux à condition que le dénivelé ne soit pas supérieur à 1,50 mètre.
Le raccordement des différents conducteurs entre eux s'opère par serrage à l'aide de pièces de raccordement et brasure.
Pour le dévoiement des rubans de descente, des coudes formés sur chant sont utilisés. Les éléments métalliques extérieurs importants situés à moins d'un mètre des descentes leur sont reliés électriquement. Les éléments métalliques continus sur la hauteur du bâtiment sont interconnectés en partie haute et en partie basse.
La fixation du conducteur est assurée par des attaches appropriées au support, à raison de trois au mètre.
Borne de coupure
Le bas de la descente est muni d'une borne de coupure de très faible impédance en cupro alu permettant la mesure de la prise de terre.
Cette borne porte la mention paratonnerre et le repère prise de terre, elle est intercalée à 2 m au-dessus du sol.
Fourreau de protection
Sous la borne, le conducteur de descente est protégé sur une hauteur de 2 mètres contre d'éventuels chocs mécaniques à l'aide d'un fourreau de protection en acier galvanisé.
Comptage des coups de foudre
Conformément aux dispositions définies dans l'application de l'arrêté ministériel du 15 janvier 2008, un dispositif de comptage de coups de foudre est intercalé sur la descente au-dessus de la borne de coupure.
Prise de terre paratonnerre
La prise de terre est le lieu de contact électrique entre le sol et l'installation de protection. De la qualité de ce contact dépend le bon écoulement des charges électriques vers le sol.
La prise de terre doit répondre aux exigences suivantes :
  • Résistance inférieure à 10 Ohms.
  • Valeur d'impédance d'onde la plus faible possible.
Afin de minimiser la force contre électromotrice qui vient s'ajouter à la montée en potentiel ohmique, il convient de ne pas réaliser des prises de terre constituées par un seul brin horizontal enterré ou par un seul piquet vertical.
En pratique, et conformément à la norme NFC 17-102, les prises de terre des installations paratonnerre à tige sont réalisées en type «patte d'oie», «piquets triangulés» ou «piquets alignés».
La prise de terre type «piquets » est constituée d'un ensemble de piquets verticaux de 2 m reliés entre eux par du ruban cuivre étamé 30 x 2, disposés en triangle de 2m de côté ou alignés. Le raccordement du conducteur sur les piquets est réalisé à l'aide de colliers de serrage.
La prise de terre paratonnerre est raccordée dans un regard de visite pour permettre l'interconnexion au circuit de terre général.
Si le bâtiment comporte un circuit de terre à fond de fouille pour les masses des installations électriques, les prises de terre paratonnerre lui sont reliées par du conducteur en cuivre section 30 x 2.
Dans le cas où le circuit à fond de fouille ne serait pas identifiable lors des travaux de terrassement, la prise de terre paratonnerre est interconnectée sur la barrette de terre la plus proche.
Equipotentialité des masses et des prises de terre
La protection des réseaux locaux contre les phénomènes électriques dangereux fait appel à un nombre important de mises à la terre, dont la qualité de réalisation conditionne pour une grande part l'efficacité de la protection recherchée, et en particulier celle des parafoudres.
La construction des mises à la terre de protection revêt donc une importance particulière car, bien que non indispensable le plus souvent au fonctionnement des équipements, elles en complètent la protection, fonction essentielle pour la qualité de service et la limitation des coûts de maintenance.
D'une façon générale, les différentes prises de terre sur le site doivent être interconnectées entre elles et les structures métalliques reliées à la terre, l'objectif recherché étant lorsque le bâtiment est directement atteint par la foudre d'éviter l'apparition de différences de potentiel dangereuses susceptibles de provoquer des incendies ou des explosions.